Radio Grandpapier

Troisième interview

La thèse s’attache à montrer que le patrimoine de la bande dessinée est transmis/propagé ou sauvegardé par ses auteurs même. On avait souligné que ce fait était dû à une carence historique de cette transmission par d’autres canaux dont disposent la plupart des autres arts.
Certains noms ont été cités, mais il serait intéressant d’en reprendre quelques uns, soit parce qu’ils sont de parfaits exemples de la thèse, soit parce qu’ils sont des figures étranges de cette passation.